Paris

 

L’open data permet de disposer d’un grand nombre de données, par exemple celles que les collectivités ont émises dans le cadre de leurs missions de service public (données sur la qualité de l’air, les arbres remarquables et leurs géolocalisation, les zones 30 à Paris, les emplacements de bornes de recharges pour véhicules électriques etc. etc.)

Etienne Côme, chargé de recherche à l’IFSTTAR, a utilisé des datas de l'agence d'urbanisme de la Ville de Paris (APUR) ainsi que des données émises par le Ministère de la Culture pour en faire une carte interactive intitulére : « l'histoire du bâti parisien »

Grâce aux couleurs de cette carte, on peut voir d’un coup d’œil les périodes de construction des immeubles et monuments de Paris. Il est bien sûr possible de zoomer pour accéder à des informations plus précises sur certains bâtiments (nom de l’architecte, article Wikipédia etc.)

 

En bonus :

Il y a de nombreuses autres façons d’utiliser des datas, voir par exemple ici ou encore .

Alexandre

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.