Un drame romantique : voici comment on pourrait définir le nouveau film de Lucas Belvaux. Clément, professeur de philosophie à Paris est muté à Arras. Il y fait la rencontre de Jennyfer, coiffeuse, sur qui il jette tout de suite son dévolu.

Seulement, en dehors de leur différence de milieu social, une différence énorme les sépare : elle croit à l'amour éternel, au prince charmant, lui non...
 
Construisant leur amour naissant sur un partage de leur goût respectif (Kant pour lui, Anna Gavalda pour elle), leur histoire prend forme petit à petit. Clément, endossant le rôle du professeur qui veut transmettre son savoir, rentre dans l'univers de Jennyfer et y découvre une femme sensible et intelligente. Il partagera même avec elle une soirée karaoké, grande passion de Jennyfer, une première pour lui !
 
Connaissant dès le début du film l'opinion de Clément sur l'amour, conception qu'il a exposée dans un livre à succès relatif, on est tenté de rester sur nos réserves quant à l'honnêteté de ses sentiments, et en même temps on veut y croire ! Les scènes de leur amour naissant sont filmées avec tact et précision, c'est tout simplement très beau.
Un tel film ne serait pas aussi réussi sans des acteurs impeccables, et rien n'est à reprocher à Emilie Dequenne et Loïc Corbery, tout simplement exceptionnels.
 
Un film d'amour à suspens, la fin est digne d'un bon film de Lucas Belvaux.
 
Pour en savoir plus :
 
Marilyne

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies sont utilisés pour réaliser des statistiques de visites.